Les chatbots manquent parfois de discernement et cela provoque souvent des malentendus, parfois hilarants, souvent décevants. Les mots prennent en effet des sens différents selon les contextes. Une même expression peut recouvrir des réalités différentes en fonction des propos qui la précèdent. La gestion des ambiguités est souvent un travail de longue haleine, parfois infini.

On peut s’appuyer sur des technologies lourdes, coûteuses à mettre en place… ou on peut aussi faire montre d’astuces. C’est ce que fait Botnation.ai en proposant une fonction de création et de gestion des contextes simplissime à mettre en place et très efficace.

La solution est justement d’identifier et de gérer des contextes sémantiques, c’est-à-dire des environnements de dialogues indépendants au sein d’un même chatbot.

Imaginons un marchand de véhicules, qui vend à la fois des vélos et des voitures.

Des termes communs peuvent être utilisés, que l’on parle d’une voiture ou d’un vélo : les roues, le siège (bébé pour le vélo, passager pour la voiture), le compteur, etc… Prenons le moteur électrique par exemple.

L’utilisateur a engagé la conversation en parlant d’un vélo, puis qu’il demande si le marchand vend des vélos « avec un moteur électrique« , le chatbot formulera la réponse attendue. Mais si l’utilisateur pose alors la même question, mais en parlant de voiture, la réponse devra être différente. Comment gérer une telle situation ? La technique retenue est de créer des contextes et de switcher le dialogue d’un contexte à un autre en fonction de mots-clés qui vont jouer le rôle de déclencheur.

Découvrez son fonctionnement au travers de cette vidéo et dites-moi ce que vous en pensez.